Trésors d’abomey : Retour au bercail

Plein les yeux en ce moment en terre béninoise.
L’art, la culture et l’histoire sont mis à l’honneur et célébrés grâce à cette exposition intitulée : »Art du Bénin d’hier et d’aujourd’hui : De la restitution à la révélation. » C’est un pan de l’histoire du Bénin qui a été restitué, comme une pièce de puzzle placée à l’endroit approprié, qui fait l’objet de ce court billet.

3 ans ! C’est le temps qu’il aura fallu pour que les gouvernements béninois et français s’accordent sur les conditions de retour des 26 oeuvres des trésors royaux d’Abomey. La question de la restitution des pièces prises sur le continent durant l’époque coloniale ne met toujours pas les uns et les autres d’accord. Malgré cela, Emmanuel Macron, président français, a mis à exécution ce qu’il avait annoncé à Ouagadougou le 28 novembre 2017, à savoir rendre au Bénin les oeuvres prises en novembre 1892 par les soldats du colonel Alfred Amédée Dodds.

Ce retour à la maison a été dignement célébré par le pays avec cette belle exposition en cours au palais de la marina depuis le 20 février 22 et qui s’achèvera le 22 mai 22. À vos yeux !

Un acteur du monde culturel du Bénin disait ceci 👇

« Statistiquement, je pense qu’on peut dire en faisant la somme des inventaires des musées nationaux africains, qui tournent autour de 3 ou 5 000 (objets) quand c’est des grosses collections, que 90 à 95 % du patrimoine africain sont à l’extérieur du continent dans les grands musées. »

Alain Godonou, directeur du programme « Musées »de l’agence nationale de promotion des patrimoines et de développement du tourisme

Je ne saurais vous dire si ce pourcentage est exact ou pas. Je n’ai d’ailleurs pas trouvé de recherches chiffrées à ce sujet. En revanche, il est vrai qu’il existe encore beaucoup d’oeuvres exposées dans les musées occidentaux, mais également dans des collections privées. La question de la restitution demeurera donc d’actualité encore un moment, les peuples étant de plus en plus conscients de la part de patrimoine qui leur a été arrachée dans un contexte douloureux.

Je salue le courage et la persévérance des autorités béninoises qui ont renouvelé leur demande de restitution de ces pièces malgré un premier refus essuyé. Gageons que de plus en plus de pays africains retrouvent leurs oeuvres car c’est bien connu, la culture joue un rôle prépondérant dans la construction d’un pays, d’une nation.

Ps : J’ai posté encore plus de photos sur ma page Instagram pour les amoureux de l’image !
Et si vous êtes au Bénin, il est encore temps d’aller au palais de la Marina ! 😉

Afrofémininement vôtre,

Sandgidemad

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :