Des fenêtres sur le monde

Et si je vous lançais une invitation 📨 cette semaine ?
Vous vous demandez certainement de quoi il s’agit. Invitation à quoi ? Roulement de tambour 🥁🥁🥁🥁…
À apprendre de nouvelles langues bien sûr.

Est-ce qu’il vous est déjà arrivé de faire un dialogue de sourd avec quelqu’un alors que vous parlez la même langue ? Non ? Moi oui, et c’est extrêmement frustrant parce qu’il n’y a techniquement aucune raison de ne pas se comprendre dans ce cas de figure. Et pourtant ! Il arrive bien souvent que l’on ait le pénible sentiment de prêcher dans le désert tant on a du mal à se faire comprendre. J’irai même plus loin. Je me suis déjà vu demander à des gens s’ils souhaitaient que je leur dise les choses dans ma langue maternelle 🤣🤣 Vous voyez de quoi je parle maintenant ? 🤣

Ce genre de situations demande de prendre sur soi et faire un pas vers l’autre. Être plus à l’écoute, plus patient, parfois même plus humble pour y arriver. C’est à ce moment-là seulement que l’on s’ouvre un nouveau monde et que l’on arrive à voir les choses au travers de la fenêtre de l’autre.

C’est aussi ce qui se passe quand on apprend une langue autre que la sienne. Au-delà des questions de vocabulaire, de syntaxe et de grammaire, on n’aborde pas les sujets de la vie de la même manière. La culture influence la langue et donc le sens que l’on donne aux mots ou aux faits. Vous découvrirez par exemple que, dans certains pays, il est bien vu de vieillir parce que cela suppose que l’on ait gagné en sagesse et en stature. Quand on n’est pas au courant qu’en France, dire à une femme qu’elle est vielle peut être perçu comme insultant, on peut vite s’attirer des ennuis (c’est arrivé à une proche 😅). Ce qui est un compliment ailleurs, est presqu’un « propos vexatoire » ici. Vous vous rendez compte ? 🤷🏾‍♀️

Comme le dis si bien le proverbe du jour, apprendre une langue, c’est avoir de nouvelles fenêtres d’où admirer le monde. Et oui, qu’il s’agisse d’une personne avec laquelle vous avez du mal à échanger de façon constructive ou d’une autre qui parlerait une langue qui vous est étrangère, je vous invite, cette semaine, à être curieuse de l’univers de l’autre. Abordez chaque échange comme un nouveau voyage, un champ des possibles en plus et vous verrez ! Cela vous fera un sujet de contrariété en moins. 😉

À propos d’apprentissage, restez connectés parce que nous recevons cette semaine des invités qui partageront avec nous leur beau projet en la matière, OK ?

Afrofémininement vôtre,

Sandgidemad

Un commentaire sur “Des fenêtres sur le monde

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :