Convaincre ou faire réfléchir

Très chers tous salut !🙋🏾‍♀️

Je vous souhaite un beau début de semaine et de bonnes vacances à tous ceux qui en sont déjà là!

Les crues partout en Europe, avez-vous vu les infos? Elles ont ramené l’écologie sur le devant de la scène. Du coup, il est question d’urgence climatique sur toutes chaînes de télévision et tous les spécialistes y vont de leur constat ou de leur avis.

Le plus drôle c’est que dorénavant, les politiques, quel que soit leur parti, se veulent convaincus et convainquants (du moins ils essaient…) sur la question climatique 🤣.

Leur approche est-elle vraiment bonne? D’après le dictionnaire Larousse, tenter de convaincre quelqu’un, c’est soit l‘amener à reconnaître quelque chose au moyens de preuves, soit l’obliger à reconnaître ses torts… Dans les 2 cas, ça prend du temps et de l’énergie sans garantie d’une véritable adhésion. 😁🤦🏾

Or, faire naître une réflexion en son interlocuteur, C’est laisser le temps à l’idée de faire son chemin en la personne. C’est un peu lui laisser l’opportunité de s’imprégner du sujet et même d’exercer son libre arbitre. Bref, c’est presqu’une marque de respect à mon sens.

Franchement, entre les 2 cas de figures, lequel vous paraît le plus intéressant? Convaincre ou faire réfléchir ? A mon avis, la deuxième option est la meilleure, et pour les deux raisons qui suivent:

Convaincre c’est épuisant

Par exemple, si votre adolescente en puissance de 14 ans veut se poser de longs faux ongles parce que c’est la mode, et que vous essayez de la convaincre que ses ongles sont trop longs, vous risquez fort d’y passer un temps considérable à donner des arguments qu’évidemment elle contrera en vous citant les 10000 ados dont vous n’êtes pas le parent et dont vous ne vous souciez que peu ou pas (soyons honnêtes)🤣. Et pour cause, ce ne sont pas les vôtres et vous n’avez sur eux aucune autorité.💁🏾‍♀️

En revanche, si vous lui faites expérimenter l’inconfort des ongles très long en lui demandant de récupérer un livre en bas d’une pile, je pense que cela la fera davantage réfléchir sur le bien fondé ou pas de ces accessoires. A partir de ce moment là, vous pourrez entamer une discussion constructive parce qu’elle se sera fait une petite expérience en la matière.😅

L’urgence humaine

Et puis, entre nous, même si je ne nie pas l’urgence climatique, je dirais plutôt que l’urgence est humaine. Les différents confinements ont généré énormément de reconversions. Certains métiers comme la restauration ont été désertés parce que les salariés, arrêtés par la force des choses, ont réappris à prendre des temps de qualité en famille ou seul.

Certains ont fait des burn-out parce qu’il ne supportaient pas la solitude du télétravail. Le besoin de lien social, l’envie d’échanger avec un alter égo, de revenir à des réunions physiques plutôt que via zoom et compagnie.

Bref, je ne cherche surtout pas à vous convaincre, mais je vous propose ces deux axes de réflexion pour que vous murissiez la question et fassiez vos choix en pleine connaissance de cause, respect de l’autre oblige !

Qu’en dites-vous?

Afrofémininement vôtre

Sandgidemad

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :