Haweya MOHAMED booste la tech africaine

Salut mes Afroféminines, mais pas que !

Dans la rubrique « Mes diamants noirs », ce mois-ci, je reçois Haweya Mohamed. Elle est entrepreneur dans la tech, et ce qu’il y a de particulier dans les projets que son partenaire Ammin Youssouf et elle portent, c’est qu’ils créent des ponts entre une Afrique créative, forte, entreprenante et le reste du monde… Ils ont à coeur de participer à cette nouvelle narration autour de la tech africaine. Il se trouve que sur Afroféminine, nous aimons célébrer les projets portés par les afrodescendants en France et au-delà, mais également créer des ponts entre les mondes. C’est donc tout naturellement que je lui ai demandé de nous parler de ses projets et sa vision de la tech africaine aujourd’hui. Hâte de lire vos avis en commentaires !

POURRAIS-TU TE PRÉSENTER ?

Je suis la cofondatrice d’Afrobytes et de The Colors. J’ai créé Afrobytes en 2015 avec Ammin Youssouf pour répondre aux besoins des centres d’innovation africains en reliant les écosystèmes tech africains aux acteurs tech internationaux et donner à la tech africaine une scène mondiale. À travers Afrobytes et The Colors, je souhaite valoriser le capital humain, promouvoir le secteur technologique africain et l’entrepreneuriat féminin

TU AS FONDÉ AFROBYTES AVEC AMMIN YOUSSEF IL Y A QUELQUES ANNÉES MAINTENANT ? PARLE-NOUS DE CETTE AVENTURE ET D’OÙ VOUS EST VENUE CETTE PASSION POUR LA TECH AFRICAINE ?

Haweya MOHAMED et Ammin YOUSSOUF, cofondateurs d’Afrobytes et The Colors

J’ai toujours eu en tête l’idée de montrer un continent que les gens ne connaissent pas forcément. Quand on a commencé à réaliser qu’il se passait quelque chose sur le continent africain notamment dans les régions anglophones, on s’est dit que l’innovation pouvait être un bon élément pour redéfinir les relations entre le continent africain et le reste du monde…

Quand on regarde aujourd’hui ce qui s’est passé en 5 ans, c’est juste incroyable…. 

VOUS ÊTES BASÉS À LA STATION F. DANS QUELLE MESURE CET EMPLACEMENT A-T-IL IMPACTÉ VOTRE BUSINESS ET PAR RICHOCHET, CELUI DES ENTREPRENEURS QUI ONT PARTICIPÉ AUX RENCONTRES AFROBYTES ?

Nous ne sommes plus basés à la Station F depuis octobre, comme beaucoup de gens nous avons pris d’autres habitudes de travail. La station F qualifiée de plus grand campus de startups au monde était pour nous le lieu idéal après le Medef pour organiser notre marketplace. 

La Station F étant le cœur de la créativité entrepreneuriale mondiale avec tout l’écosystème autour, c’était le lieu parfait pour organiser cette rencontre annuelle.

Vidéo d’un évènement Afrobytes 👇

APRÈS PRESQUE 6 ANS D’EXPÉRIENCE AVEC AFROBYTES,QUEL BILAN FAIS-TU DE LA MANIÈRE DONT LE CONTINENT AFRICAIN A EMBOÎTÉ LE PAS EN MATIÈRE DE DIGITAL ET DE TECHNOLOGIE ? QUELS SONT LES DÉFIS À RELEVER À CE STADE SELON TOI ?

Ce qui est génial c’est que les investisseurs ont aujourd’hui confiance dans le dynamisme du continent et son évolution à court et moyen terme. 

Les grands acteurs tech, tels que Facebook, Google ou Alibaba, accélèrent leurs stratégies africaines : programmes destinés aux start-up africaines, centres dédiés à l’intelligence artificielle, projets pour connecter l’ensemble du continent, etc. Ce n’est pas par philanthropie, mais parce que l’Afrique est un relais de croissance essentiel pour l’avenir de ces entreprises.

Ce qu’il faut à présent, c’est faire en sorte que la tech soit utilisée pour améliorer la productivité et la rentabilité des économies africaines.

Haweya MOHAMED

AUJOURD’HUI VOUS PORTEZ UN NOUVEAU PROJET « THE COLORS » AUTOUR DESZ COSMÉTIQUES ET DE LA MODE. DIS-NOUS EN PLUS !

The Colors est une communauté en ligne dont la mission est de contribuer à faire avancer le sujet de la diversité et de l’inclusion dans la mode et la beauté. 

The Colors est également un programme destiné à soutenir des entrepreneurs dans la mode et la beauté qui adressent les populations multiculturelles. 

Avec The Colors, comme nous l’avons fait avec Afrobytes, nous souhaitons introduire un nouveau narratif, un narratif qui favorisera l’échange et les collaborations entre les personnes qui ont besoin et ceux qui ont des solutions. On est dans le faire savoir Via des événements. 

Ce que nous souhaitons également faire avec The Colors c’est valoriser le secteur agricole africain car quand on parle de produits naturels comme le Karité, l’Huile de Coco, l’Ylang-Ylang et l’Argan ou de fibres textiles comme le coton bio, en fait on ne fait que parler d’agriculture.

PARLONS DE FEMMES DANS LA TECH ? IL Y A PEU DE FEMMES DANS LA TECH EN GÉNÉRAL. QUELS CONSEILS DONNERAIS-TU À TOUTES CELLES QUI AURAIENT DES VÉLLÉITÉS À SE LANCER DANS CE DOMAINE MAIS HÉSITENT ?

J’encourage les femmes en général à aller jusqu’au bout des choses. Ce n’est pas simple mais au moins il n’y a pas de regrets. Je les encourage également à participer aux événements en tant que speakers, à partager leur expertise. Il est très important d’être visible afin d’inspirer les autres.

On m’a dit un jour “Qui sort s’en sort” et je peux vous dire que ça fonctionne… Je sais que ce n’est pas simple, que nous sommes (surtout en ce moment) tiraillées par plein de choses mais foncez même si vous avez le sentiment que ce n’est pas pour vous.

Comme dit René Char : “Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront”

POUR FINIR UNE ACTUALITÉ OU UN ÉVÈNEMENT FUTUR À PARTAGER AVEC NOUS ?

Afrobytes aura lieu cette année le 25 mai prochain qui est la journée internationale de l’Afrique. Nous travaillons et testons une nouvelle expérience événementielle qui mélangera télévision et talks. L’événement s’appelle WAN que nous organisons avec Amobe Mevegue. 

Lien du teaser 👇

https://youtu.be/Ckph_SSfaMc

Nous serons diffusés dans plus d’une dizaine de pays africains, le thème sera la résilience, comment le continent Africain peut sortir plus fort de cette crise. De nombreux artistes s’engageront à nos côtés et nous en profiterons pour infuser de l’innovation jusque dans les foyers africains.   


Merci à Haweya pour cette interview. Rendez-vous est pris pour le 25 mai et j’espère que nous serons nombreux à participer à cet évènement qui s’annonce riche en découvertes et en partages. Et, pour finir en beauté, je reprendrai la citation de René Char qu’HAweya a mentionné précédemment :  » Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront ». Si cette citation lui a réussi, pourquoi pas à vous ? 😉

Afrofémininement vôtre,

Sandgidemad

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :